Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Télévision

  • Pour suivre les exploits des Diables en toute sécurité

    Capture d’écran 2021-06-12 à 08.00.38.pngHabitué à installer un écran géant pour suivre les grandes compétitions auxquelles participent les Diables Rouges, le RFC Aubel a voulu le faire encore cette année. Mais cette fois-ci, c’est du ciel que viendra le fameux écran.

    Un article de JULIEN DENOËL à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 12 juin 2021.

    Lire la suite

  • L’opposition demande à filmer le conseil

    À l’heure de l’internet partout tout le temps, il semble de plus en plus simple de filmer et diffuser des vidéos. De nombreux conseils communaux sont d’ailleurs retransmis en direct sur les réseaux sociaux. À Aubel, certains aimeraient d’ailleurs que ce soit le cas. C’est notamment l’avis de Martine Meurens, du groupe Aubel Citoyen. Celle-ci a tout d’abord fait remarquer que lors du dernier conseil, on lui a volé son parapluie. « Ce qui m’a fait penser qu’il faudrait des caméras et donc je me demandais où en était la proposition de diffuser le conseil en direct », a fait savoir la dame.
    La majorité s’est montrée assez peu intéressée par le principe expliquant que pour avoir un système de qualité il fallait de gros moyens qu’elle ne semblait pas prête à mettre pour tout de suite. « Il y a des systèmes qui font que la caméra se focalise sur la personne qui parle, mais ce n’est pas donné », a expliqué Benoît Dorthu. Le son est également problématique. Dans beaucoup d’enregistrement de conseils communaux diffusé en direct, il n’est en effet pas facile d’entendre avec beaucoup de clarté qui parle et ce qui est raconté.
    Il n’empêche que dans la commune voisine, Thimister-Clermont, les conseils sont retransmis en direct et ce simplement au moyen d’un Smartphone placé sur un pied. Pour l’opposition, il serait intéressant d’avoir une diffusion afin d’attirer le public au conseil et d’assurer une plus grande publicité des débats.


    ADRIEN RENKIN àns LA MEUSE VERVIERS du 15 janvier 2020

  • L’amour vache entre Jonathan et Félicia à Dublin

    Suite des aventures de Jonathan, notre Aubelois préféré, dans l’Amour est dans le pré ce mardi soir. Un épisode attendu puisque nos deux tourtereaux sont arrivés à Dublin pour leur voyage à deux. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’entre Jonathan et Félicia, c’est l’amour vache. Entre les piques, les blagues et les petites chamailleries, le couple file le parfait amour.

    Si certains couples de l’émission profitent du soleil sur une plage de sable fin, Jonathan et Félicia se baladant dans les rues de Dublin à la recherche des boutiques, des pubs et surtout, d’un tatoueur pour la jeune prétendante, qui terminera leur voyage en se faisant tatouer un trèfle et un cœur, « pour lui porter chance en amour ».

    Jonathan l’affirme : il a choisi Félicia pour son tempérament. L’Aubelois ne s’attendait sûre ment pas à chercher un tatoueur quelques minutes après leur arrivée, ni à supplier sa prétendante d’arrêter de nourrir une vingtaine de pigeons, alors qu’ils savouraient une pause romantique face à un lac. Après quelques piques bien salées, le couple arrive tout de même à se faire des compliments et à s’attendrir. « Tu ne regrettes pas ton choix ? », lui lance-t-elle. « Non, je ne le regretterai jamais », lui affirme-til. En guise de « Je t’aime » ou « Je t’adore », le couple s’est lancé un petit « Je t’emmerde ». Une vraie complicité est née au fil des épisodes entre Félicia et Jonathan et l’épisode le montre bien : ils ne cessent de se taquiner, de se faire des câlins. Mais cette amourette durera-t-elle ? 

    OCÉANE GASPAR dans LA MEUSE VERVIERS du 11 décembre 2019

    Sandrine Dans a annoncé la dernière émission pour mardi prochain.

  • Jonathan plus complice que jamais avec Félicia

    Suite des aventures de Jonathan, notre Aubelois préféré, dans l’Amour est dans le pré ce mardi soir. Un épisode attendu puisque, la semaine dernière, nous avions laissé notre agriculteur sur son histoire avec Félicia dans le jacuzzi de l’Acte 6. L’agriculteur aubelois, qui avait passé une soirée festive avec ses trois prétendantes, l’avait terminée en embrassant l’une d’entre elles dans le jacuzzi de la boîte de nuit d’Henri-Chapelle. Un épisode qui n’avait pas plu Laura et Émeraude qui ont, du coup, fait leur valise.

    EN VOYAGE À DUBLIN Ce qui ne semble pas perturber notre Aubelois qui semble filer le parfait amour avec sa prétendante comme nous avons

    pu le voir dans l’émission de ce mardi. Après avoir été la rechercher au travail, les deux tourtereaux sont rentrés chez Félicia, préparer sa valise avant de partir en voyage. Et ils ont bien deviné, ce sera Dublin pour eux ! Une ville qu’ils ne connaissent pas bien mais qu’ils apprécient déjà pour tous les « pubs » dans lesquels ils pourront se rendre. On l’aura compris, ces deux fêtards se sont bien trouvés.

    Une vraie complicité est née au fil des épisodes entre Félicia et Jonathan et l’épisode le montre bien, ils ne cessent de se taquiner, de se faire des câlins. Mais cette amourette durera-t-elle ? Encore quelques semaines avant de connaître le verdict !

    L.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 4 décembre 2019.

  • Jonathan n’a pas encore effectué de choix

    Comme tous les mardis, l’émission L’Amour est dans le Pré revient sur RTL avec notre fermier régional, Jonathan. Dans cet épisode, il a pu continuer à faire connaissance avec ses trois prétendantes.
    Qui de Felicia, Laura ou Emeraude restera avec Jonathan? Cette question, les téléspectateurs de L’Amour est dans le Pré se la posaient, ce mardi soir, au moment de la diffusion du nouvel épisode de l’émission sur RTL-TVi.
    Le fermier d’Aubel, après avoir passé ses premiers moments avec ses trois prétendantes dans une tente, leur a fait découvrir le travail dans l’exploitation où il travaille. «Qu’est-ce que vous avez fait toute la nuit?», a demandé avec le sourire le patron de Jonathan, lequel, un peu gêné a répondu qu’il ne le saurait pas. Avant d’ajouter qu’il avait été sage. «Je n’y crois pas », lui a rétorqué son patron en rigolant. Les filles ont démarré leur journée par la traite des vaches... et d’un taureau, visiblement un peu perdu. « Lui aussi il va donner son jus », a bien rigolé Felicia. Elles se sont ensuite occupées des veaux avec une certaine efficacité, à la grande surprise de Jonathan.
    Elles ont ensuite pu faire un petit trajet en tracteur avec lui, l’occasion de passer un peu de temps en « tête à tête ». Felicia a bien tenté d’en savoir plus sur les intentions du jeune agriculteur, mais celui est resté assez évasif, ne se livrant pas vraiment. « Est-ce que je suis la femme de ta vie ? », lui a-t-elle demandé. Jonathan n’a lâché qu’un «Je ne sais pas, on verra » de manière laconique, mais avec tout de même un petit sourire.
    La jeune fille a donc décidé de secouer un peu Jonathan. « Lâche-toi, sois toi-même avec nous, qu’on voie un peu comment tu es », lui a-t-elle envoyé. « Mais je ne veux pas en décevoir une », a tenté de se justifier le fermier. Malgré tout, on sent qu’une certaine complicité s’installe entre eux, mêmes s’il assure aux trois que son choix n’est pas encore fait.
    Pour en savoir plus sur les intentions de Jonathan, il faudra donc patienter une semaine de plus.
    J.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 13 novembre 2019