Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gastronomie

  • Un nouveau restaurant à Aubel

    "L'Avenir - Le Jour" annonce aujourd'hui l'ouverture d'un nouveau restaurant à Aubel. D'abord en mode take away suite aux mesures en vigueur dues à la Covid, sur la place Nicolaï. Il s'agit d'«Aux deux Frères» dans l'ancien Franck où on retrouve Michaël et Patrick Missio. «J'ai tenu le Fourquet à Thimister durant 3 ans et demi et je l'ai remis lors du confinement, détaille Michaël Missio. Et comme je suis aussi passé 5 ans dans ce resto du temps de Franck Dubois, je me suis dit que l'opportunité était belle d'ouvrir un nouveau chapitre à Aubel.»
    «Nous avons une carte visible sur notre site internet (auxdeuxfreres.be) que nous changeons tous les semaines. Nous privilégions les produits frais et locaux avec des bouchers et légumiers des alentours.» Enfin, quand le restaurant pourra accueillir ses clients dans la salle, la carte sera plus grande «et nous aurons une carte avec une centaine de vins. Sans oublier une nouvelle terrasse avec un bar en extérieur.»

    (Source: R.R. dans "L'AVENIR - Le Jour" du 16 janvier 2021)

  • Du Herve et du café

    Le Herve est le seul fromage belge en AOP, c’est-à-dire en appellation d’origine protégée. C’est chic. C’est un fromage à croûte lavée. Sa couleur orangée lui vient d’un lavage régulier à l’aide d’une saumure (de l’eau et du sel). Son odeur puissante vient de là aussi. D’ailleurs si vous en consommez, vous savez certainement qu’il est bien meilleur à température ambiante que s­ortant du frigo. Comme tous les fromages à l’exception de la maquée, mais est-ce vraiment du fromage? Certes à température ambiante il fleure, c’est le moins que l’on puisse dire, mais c’est son caractère.

    Petit rappel, dans les fromages, les vrais, pas ceux en plastique, dans la plupart des cas, on mange la croûte. C’est là que se trouvent les principales raisons de manger du fromage. Les nutriments, les vitamines, les sels minéraux sont dans la croûte. Le Herve n’y fait pas exception. Et pour l’accompagner? Il y a plusieurs options, parce que ce genre de fromage se suffit à lui-même ou presque. On pourrait se diriger vers un rouge puissant, mais c’est un combat de colosses. Un blanc, mais à condition qu’il soit bien riche et puissant. Le champagne pourrait lui aller, mais à condition qu’il soit millésimé et un peu évolué. Et enfin, le combo idéal, c’est ce qui se fait dans le coin. Sur le plateau de Herve, la combinaison se fait autour d’une tartine de pain au beurre salé, what else? On étale le f­romage sans l’écraser complètement. On peut ajouter un voile de sirop de Liège. Enfin, on trempe tout cela dans un grand bol de café noir sucré. C’est juste parfait pour être heureux.

    Capture d’écran 2021-01-15 à 10.49.47.png

    (extrait de MOUSTIQUE du 13 janvier 2021)

     

  • Le Charmes Chambertin mue en épicerie éphémère

    Pour le secteur de l’horeca, les temps sont durs. La fermeture obligatoire de ces établissements a également des conséquences sur leurs nombreux fournisseurs. Autant dire que la situation est difficile pour tout le secteur des métiers de bouche, au sens large. Partant de ce constat, et lui-même touché par la crise, Roger Simul, le chef et patron du restaurant Le Charmes Chambertin, à Thimister, a décidé d’importer chez nous un concept vu en France : créer une épicerie gourmande éphémère ! À partir de ce vendredi, les amoureux de bonne chère pourront donc venir faire leurs emplettes de produits de haute qualité.

    « J’avais vu ça en France et j’en ai discuté avec mes fournisseurs. Je me suis dit que ce serait une bonne idée de proposer des produits plus élaborés. On remarque que les gens vont beaucoup se fournir en grande surface pour leurs produits de luxe. Mais c’est un luxe assez moyen. Nous voulons leur proposer des produits top, dans une gamme de prix tout à fait concurrentielle », explique le restaurateur.  Capture d’écran 2020-12-18 à 08.11.18.png

    Président de l’association CHEFCOQ, qui regroupe les métiers de bouche de qualité, Roger Simul tient aussi à ce que cette épicerie propose un maximum de local. « Bon, pour le caviar, c’est difficile (rire). Mais pour le reste, on fait le plus possible du coin », glisse-t-il. C’est une centaine de produits qui seront proposés, sans oublier les vins de la cave du restaurant. « Ce sera un peu une caverne d’Ali Baba », sourit Roger Simul.

    LA VAISSELLE DU RESTO

    Outre les produits de bouche, Le Charmes Chambertin déstockera sa vaisselle. « On va faire un outlet. En 32 années d’existence, nous avons accumulé pas mal de vaisselle que nous n’utilisons plus. Certaines pièces sont dépareillées, mais il y a aussi des services complets », annonce-t-il. De quoi se faire une belle table pour Noël à petit prix.

    C’est au cœur des salles du restaurant que cette épicerie gourmande éphémère se tiendra, du 18 décembre au 3 janvier, tous les jours sauf le lundi, de 11 heures à 18 heures (et de 10 heures à 16 heures les dimanches). Il faudra respecter les règles sanitaires habituelles et 4 ou 5 personnes maximum pourront entrer en même temps. 

    JULIEN DENOËL dans LA MEUSE VERVIERS du 18 décembre 2020

  • L’Aubel Pure primée à l’international

    BIÈRE MÉDAILLÉE LORS D’UN GRAND CONCOURS

    C’est une nouvelle belle récompense que vient d’obtenir la brasserie Grain d’Orge, installée à Hombourg, sur la commune de Plombières. Après avoir reçu six médailles lors du concours provincial de bières spéciales voici un gros mois, c’est ici lors d’un concours international que la brasserie s’est fait remarquer.

  • Le Bistro d’Ethan au Gault & Millau 2021

    Ce lundi, le Gault & Millau, célèbre guide gastronomique, a sorti son édition 2021. 33 restaurants issus de la région verviétoise y sont présents et parmi eux, deux nouveaux. Le dos de la Cuillère et le Clair Obscur, deux adresses installées à Verviers.

    Capture d’écran 2020-11-24 à 08.00.03.pngEn tout, ce sont donc 33 restaurants qui sont présents au sein du guide culinaire. La meilleure note est co-détenue par deux restaurants : le Zur Post (Saint-Vith) avec 15,5/20, ainsi que Lafarques donc (Pepinster) qui accède à cette note cette année. Suivent ensuite le Quadras (Saint-Vith), le Cyrano (Waimes) et La Mensuiserie (Waimes) avec 15/20.

    Au total, ce sont 33 restaurants qui sont référencés dans le guide jaune.

    Après le top 5, on retrouve : le Manoir de Lébioles (Spa) avec 14,5/ 20 ; Couleur Rouge (Eupen) et la Croustade (Heusy) avec 14/20; Antoine (Eupen), Albert 1er (Malmedy), L’Epicurien (Herve) et le Coin des Saveurs (Heusy) avec 13,5/20 ; le Bistro d’Ethan (Aubel), la Chapellerie (Verviers), la Bergerie (Andrimont), Butgenbacher Hof (Butgenbach), Au Gourmet (Eupen), l’hôtel du Moulin (Ligneuville), Fringshaus (Raeren), le Petit Normand (Sart-lez-Spa), l’Art de Vivre (Spa), l’Ô de Source (Spa), l’école Buissonière (Theux), au Cheval Blanc (Waimes), Chez Gerty (Waimes) et les Etangs de la vieille ferme (Herve) avec 13/20; les Fines Gueules (Herve), le Casino (Raeren), Pip-Margraff (St-Vith), le Grand Maur (Spa), la Cour de la Reine (Spa), Au dos de la Cuillère (Verviers) et le Clair Obscur (Verviers) avec 12/20.

    D'une page de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 24 novembre 2020