Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cinéma

  • La virtuosité des concepteurs du studio bruxellois a fait mouche

    Capture d’écran 2022-02-24 à 08.33.12.pngStromae réoccupe le devant de la scène. Avec cependant en toile de fond son avatar, animé, qui est le second clou du spectacle. Un personnage qui a été conçu et développé par nWave, la société que dirigeait l’Aubelois Ben Stassen.

    Un article d'Yves Bastin, Journaliste, à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 24 février 2022.

  • Son futur proche, c’est son vignoble au beau pays d’Aubel

    Capture d’écran 2022-02-09 à 08.29.18.pngLe clap de fin, ou presque, en matière de cinéma, pour l’Aubelois Ben Stassen : le 16 de ce mois, soit mercredi de la semaine prochaine, on verra débouler son lapin-poulet hybride dans de folles aventures made in Belgium sur les grands écrans.

    Une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 février 2022.

  • A voir sur Netflix

    Number one aux États-Unis, sur la plus grosse plate-forme de streaming : une performance inédite pour un film belge, d’autant qu’elle est réalisée « tous films confondus ». C’est pourtant le petit nuage sur lequel plane Ben Stassen, le réalisateur originaire d’Aubel, avec sa société nWave, basée à Forest (Bruxelles).

    Un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 2 mars 2021

  • Le réalisateur Ben Stassen va changer de vie

    Virages à quasi 360° pour le cinéaste belge qui fait le plus d’entrées en salles. L’Aubelois Ben Stassen se prépare à se lancer un nouveau défi : partir à bord d’un voilier pour sillonner les mers et les océans. Avec une fin programmée de sa carrière au cinéma, en tant que réalisateur. De plus, il revend le château qu’il avait aménagé en gîte de luxe, à Froidthier…

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 17 novembre 2020

  • Stassen en tête mais les salles sont quasi vides

    Bigfoot Family, le nouveau film d’animation réalisé par l’Aubelois Ben Stassen et Jérémie Degruson, caracole en tête des entrées au cinéma, depuis sa sortie, le 5 août. Le hic, c’est que les salles obscures traversent une période sombre avec une moyenne de quelque trois quarts de spectateurs en moins.

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 août 2020