Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Exposition à l’Abbaye du Val-Dieu du samedi 27 juillet au vendredi 2 août 2024

La petite équipe de bénévoles de l’Asbl œuvre depuis 20 ans et organise des activités ludiques, musicales, éducatives…pour pouvoir aider les enfants les plus défavorisés de communes rurales en Birmanie. Par exemple, ont été achetés un frigo et du linge de lit pour un orphelinat de filles ainsi qu’une machine à laver et un séchoir pour un orphelinat de bébés. Une petite école de cours d’anglais a été créée. Elle est aujourd’hui bien développée en offrant aussi des cours d’informatique, de comptabilité et de couture. Du matériel médical et des médicaments ont été acheminés dans des villages de minorités ethniques. Dans un village, un puits a été creusé pour l’irrigation des plantations et l’école a été rénovée. Un ramassage régulier des poubelles a été instauré  et  un dispensaire a été aménagé progressivement. Environ 70 enfants sont parrainés et reçoivent des lettres de leur parrain et marraine ainsi que l’argent nécessaire à leur scolarisation.

Malgré la situation politique, Patricia Longrée, fondatrice et cheville ouvrière de l’Asbl, vient de rentrer d’un voyage de trois mois et y est actuellement de nouveau pour trois mois. Depuis le coup d’Etat de février 2021, malgré des interventions militaires désastreuses dans certaines zones de populations « rebelles », le pays est sûr mais est déserté par les touristes amoureux de la nature et de ces populations extrêmement accueillantes, ce qui les prive de ressources tout comme les artistes qui vivaient de la vente de leurs œuvres aux touristes.

L’Exposition à Val-Dieu mettra en vedette un aquarelliste birman extrêmement talentueux :   Sai Pyae Sone Aye

Ses aquarelles évoquent avec beaucoup de poésie la vie quotidienne tant des villes que des campagnes. On sent qu’il aime son pays et qu’il veut le faire aimer. Ses aquarelles trouveront facilement une place dans nos intérieurs, nous permettant de rêver, de se dépayser dans cette lointaine Asie tout en ayant le sentiment d’avoir contribué à son bien-être voire à la survie de sa famille et sa communauté

En dialogue avec les aquarelles de Sai Paye Sone Aye (rapportées lors du dernier voyage),  des photos de style National Geographic prises par Patricia Longrée permettront de découvrir d’autres aspects de ce pays très attachant. Des tableaux, acryliques et huiles, de Michel Born, artiste visétois donneront une vue plus évoquée ou rêvée que purement figurative de cette Birmanie à aimer.

 Toutes ces œuvres seront vendues au profit exclusif des « Enfants de Birmanie ».               

Écrire un commentaire

Optionnel