Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Automobile - Page 4

  • Charles Weerts : «L’une des plus grosses déceptions de ma jeune carrière»

    Capture-d’écran-2023-07-03-A-11.49.45.gifEngagé sur les 24 heures de Spa ce week­end, Charles Weerts a vécu un début de course idéal… avant de devoir abandonner pendant la nuit. Une grosse déception pour l’Aubelois.

    Un article de NICOLAS EVRARD dans LA MEUSE VERVIERS du 3 juillet 2023.

  • Il y croit

    Capture-d’écran-2023-07-01-T-11.53.16.gifUn article de JEAN-MARC HARDY dans L'AVENIR - LE JOUR VERVIERS du 1er juillet 2023.

  • Une cinquième participation à 22 ans

    Capture-d’écran-2023-06-29-T-08.07.31.gifUn article de Jean-Marc HARDY dans L'AVENIR - LE JOUR VERVIERS du 29 juin 2023.

  • Charles Weerts aux 24 heures

    70 voitures aux 24 Heures de Spa, un seul pilote régional

    La 75e édition des 24 Heures de Spa aura lieu ce week­end avec 70 voitures engagées. Habituellement organisées le dernier week­end de juillet, les 24 Heures de Spa auront lieu plus tôt cette année suite au changement de date du Grand Prix de F1. Les 24 Heures de Spa sont la troisième manche du GT World Challenge Europe Endurance, un championnat exclusivement réservé aux voitures de la catégorie GT3.

    Avec la présence de Mercedes, Audi, BMW, Ferrari, Porsche, Lamborghini, Aston Martin et McLaren, ce sont huit constructeurs qui sont représentés dans les Ardennes. À noter qu’un seul pilote régional sera au départ cette année, à savoir l’Aubelois Charles Weerts, au volant d’une BMW préparée par le team WRT, drivé par le Reidois Vincent Vosse.

    Si les hostilités ont débuté mardi avec le Bronze Test (séance d’essais libres réservées aux gentlemen drivers), le premier temps fort avait lieu ce mercredi soir avec la parade dans le centre­ville de Spa. Ce jeudi, deux séances libres auront lieu à 11h20 et 18h10 avant les qualifications entre 21h20 et 22h41. Chaque pilote aura droit à une séance de 15 minutes et c’est la moyenne qui déterminera le classement. L’objectif sera de se mettre dans les 20 premiers pour disputer la Super Pole le vendredi à 15h35. Enfin, le départ sera donné samedi sur le coup de 16h30.

    (Une information de "La Meuse" du 29 juin 2023)