Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Politique

  • Des milliers de masques et filtres Covid « en trop » stockés à Herve

    Drôle de manège dans le pays de Herve cette semaine. Depuis ce mercredi, des camionnettes de toutes les communes de la province se déplacent pour y déposer leur matériel relatif au Covid qu’elles ont en trop. Il s’agit de milliers de masques et surtout de centaines de milliers de filtres achetés par les autorités mais non-utilisés. Le but avoué est de faire des stocks stratégiques en cas de troisième vague.

    « À Aubel, on a surtout des masques de couturières qui n’avaient pas prévu de mettre des filtres, donc on n’en a jamais eu vraiment besoin », concède Freddy Lejeune, le bourgmestre. La bonne nouvelle, c’est que les filtres périssent moins vite encore que les élastiques des masques. Ils seront donc disponibles durant des années encore.

    D'un article d'ADRIEN RENKIN à lire dans 7DIMANCHE du 17 janvier 2021.

  • "On croit qu'Aubel est un petit Monaco, or on doit se battre"

    Capture d’écran 2021-01-15 à 08.33.09.pngDans une double page de "L'Avenir-Le Jour" du 15 janvier 2021, Pierre LEJEUNE donne la parole à Freddy Lejeune, bourgmestre d'Aubel (Aubel Demain), et à Jacques PIRON, chef de l'opposition Aubel Ensemble.

     

  • Des caméras pour traquer les inciviques

    Bonne nouvelle pour dix communes de notre arrondissement. Suite à un appel à projet de la ministre Tellier, elles ont été choisies pour recevoir des subsides dans le cadre de l’installation de dispositifs de surveillance pour traquer les incivilités.

    Aubel a obtenu un subside de 14.000 euros. La commune doit encore se pencher sur le nombre de caméras et les endroits où les installer.

    D'un article d'ADRIEN RENKIN & CHARLES BOURY dans LA MEUSE VERVIERS du 12 janvier 2021.

  • La Driesch 2 est-elle trop chère ?

    Capture d’écran 2020-12-16 à 08.37.30.pngSi vous avez deux millions, vous pouvez acheter le terrain de la Driesch 2 à Aubel. Il vient en effet d’être mis en vente par la société Horizon à qui il appartient. Une vente qui ne fait pas les affaires de la commune. En effet, ils estiment que le prix est bien trop cher alors qu’il ne s’agit que d’herbes en ce moment. « Le prix de base est de 2 millions mais les promoteurs comptent bien ne pas le lâcher avant 3 millions. », estime Benoît Dorthu l’échevin des Finances au conseil communal. « Si on compte les voiries et les impétrants, il faudrait compter entre 130 et 140 € du m 2 alors qu’il n’y a toujours pas une brique dessus. C’est beaucoup trop », signale le bourgmestre Freddy Lejeune qui précise que l’autre Driesch s’est vendue 35 euros du m2 .

    D'un article d'ADRIEN RENKIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 16 décembre 2020

     

  • Gendarmerie vendue pour financer d’autres projets

    Ce lundi, on présentait le budget de l’année 2021 à Aubel. Un budget qui va pouvoir bénéficier d’une manne considérable : 850.000 € vont en effet se retrouver sur les comptes de la commune suite à la vente de la gendarmerie. Une somme qui va permettre d’investir dans la sécurité et dans la mobilité.

    D'un article d'ADRIEN RENKIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 16 décembre 2020