Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pompiers - Page 2

  • Une fuite d’acide a mobilisé 30 pompiers la nuit

    Capture d’écran 2018-10-25 à 10.17.27.pngCe mardi soir, les pompiers de la zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau sont intervenus, vers 23 heures, sur l’E40 à hauteur de Blegny. En cause : une fuite dans la citerne d’un camion qui transportait de l’acide chlorhydrique. L’intervention s’est terminée à 6 heures ce mercredi matin.

    C’est la seconde intervention chimique en quelques jours qui mobilise les pompiers de la zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau. Après avoir passé l’après-midi de lundi à l’abattoir Lovenfosse, à Aubel, ce mardi, vers 23 heures, ils ont été appelés sur l’autoroute E40, dans le sens Battice vers Liège, à hauteur de la sortie Blegny, pour une fuite d’acide chlorhydrique. « Il s’agissait d’une fuite sur une citerne d’acide chlorhydrique », indique Quentin Grégoire, le commandant de la zone de secours.

    Une trentaine de pompiers de la zone VHP se sont rendus sur place en plus des pompiers liégeois. La fuite ne présentait apparemment pas de danger pour la population. Il a tout de même fallu attendre 6 heures ce matin pour que l’intervention se termine. « Un autre camion de la société est venu sur place pour le transvasement. Celui-ci a eu lieu durant la nuit », précise le commandant de zone. -

    Lien permanent Catégories : Pompiers
  • Fuite d’ammoniaque chez Lovenfosse

    Deux personnes ont été brûlées et sept autres intoxiquées par les émanations d’ammoniaque.

    Ce lundi après-midi, les pompiers de la zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau sont intervenus à Aubel, à l’abattoir porcin Lovenfosse, pour une fuite d’ammoniaque. Si la fuite a été vite colmatée, 9 blessés sont à déplorer. D’après les pompiers, leurs jours ne seraient pas en danger.

    Un article à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 23 octobre 2018.

  • Policiers, pompiers et militaires face à face sur le terrain

    Sécurifoot, c’est le nom du tournoi de sixte qui rassemble tous les pros de la sécurité. Seront présents sur le terrain cette année : des gendarmes français, des militaires, des policiers et des pompiers. Christophe Wathelet, policier et membre de l’association qui organise le tournoi, attend 20 équipes ce samedi 26 mai, au club de foot d’Aubel. « Cette année on a déménagé. On sera dans les toutes nouvelles installations du foot d’Aubel. Elles ont été inaugurées il y a un mois seulement », explique-t-il. C’est la 5 e édition du tournoi régional qui se tiendra cette année. « Mais ça fait 15 ans qu’on va au sécurifoot en Alsace. On y est allé huit fois avant de se décider à en organiser un ici », se remémore Christophe Wathelet. « On a commencé avec 10 équipes. Au départ on voulait juste financer notre voyage en Alsace pour participer au tournoi. » Depuis, les choses ont bien changé et l’équipe a trouvé une nouvelle motivation. « Maintenant, si on fait le tournoi c’est pour donner de l’argent aux associations, parce qu’on est tous concernés par la maladie. » 

    Lire la suite

  • Des abats sur la route devant chez Detry

    Les pompiers ont dû intervenir ce mardi vers 16h20 rue de Merckhof, à Aubel, devant chez Detry, pour un déblayage de chaussée. Des abats, probablement de l’abattoir, se sont en effet retrouvés sur la route. La circulation a été perturbée.

  • Trois nouvelles ambulances pour la zone de secours VHP

    Ce mercredi matin, la zone de secours Vesdre, Hoëgne & Plateau (où œuvrent quelques 250 pompiers ambulanciersCapture d’écran 2017-08-03 à 10.46.16.png – qui couvre les communes de Herve, Aubel, Soumagne, Blegny, Plombières, Welkenraedt, Pepinster, Limbourg, Verviers, Spa, Theux, Jalhay, Dison, Olne, Sprimont, ThimisterClermont et Trooz – a inauguré trois nouvelles ambulances. Un investissement total de 360.000 euros. « Trois d’un coup, on n’a jamais vu au temps du Service Régional d’Incendie », a plaisanté le colonel Vincent Bastin.

    Mais celles-ci ne serviront malheureusement qu’à combler certains manquements au sein de la caserne de Verviers. « Elles vont remplacer les ambulances de Namur, du Luxembourg et de Wavre qu’on nous avait prêté », indique Vincent Bastin.