Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Décès de Monsieur Guillaume DOMBARD, époux de Madame Colette DETHIER

    La famille annonce le décès de Monsieur Guillaume DOMBARD, époux de Madame Colette DETHIER, né à Theux le 22 février 1929 et décédé à Aubel le 26 mars 2017.
    Le défunt repose au funérarium à Aubel où la famille recevra les visites de 17 à 19 heures.
    Un recueillement, suivi de l'incinération et de la dispersion des cendres, aura lieu au crématorium Neomansio, rue de l'Yser 146-148 à 4840 Welkenraedt le jeudi 30 mars 2017 à 10 heures.

    Lien permanent Catégories : Décès
  • Victoire pour Aubel B

    P3C

    Houtain - Aubel B : 1 - 4

    Après 26 matchs, Aubel B dispose de 33 points et se classe 9ème de sa série.

    Lien permanent Catégories : Football
  • Le coach arrivera de Welkenraedt

    Le week-end fut riche en bonnes nouvelles pour Aubel. En plus d'avoir renoué avec la victoire contre le Mosa (87-Capture d’écran 2017-03-27 à 14.42.54.png67), les Herbagers ont trouvé leur nouveau coach. Ce sera Christophe Hougardy, le coach actuel de Welkenraedt.
    Alors que les premiers rayons printaniers du soleil brillaient dans le ciel, le club d'Aubel s'est éclairé des bonnes nouvelles ce week-end. Après la démission de Jérôme Jennes mardi, les Herbagers ont su redresser la tête face au Mosa. « On a eu à cœur de montrer notre collectif», souligne le capitaine, Jeremy Demarteau. « Malgré les événements, l'équipe a prouvé à ceux qui en doutaient qu'elle avait de la qualité et de l'envie ».
    Un discours similaire dans la bouche de Geoffroy Jennart, le coach intérimaire. « Certains joueurs se sont libérés», explique-t-il. « J’ai vu ce à quoi je m’attendais. Avec une telle mentalité, le 3 sur 4 est possible. »
    L’autre bonne nouvelle est venue du comité qui a trouvé le successeur de Jennes en la personne de Christophe Hougardy, l'actuel coach de Welkenraedt. «J'avais pour but de prendre une année sabbatique», atteste Hougardy. «J'ai été contacté par la P1 de Pepinster, mais le projet n'était pas sûr. Mercredi, Aubel m'a contacté et j'ai appris ce dimanche que j'entraînerai cette équipe. »
    Un club et des joueurs qu’Hougardy connaît assez bien. « J’ai joué ici et j'ai coaché la P3 avec des joueurs comme Demarteau, Lambot ou encore Beckers. Je n 'arrive pas dans l’inconnu. »
    Hougardy était en lice avec deux autres coachs. «  Pour Jean-Claude Legrand, il nous a signifié que la Vaillante était revenue à la charge samedi. Et le coach Bader a préféré un autre projet», déclare le président Leduc. « Christophe est un enfant de la maison. Qui plus est, il est jeune et ambitieux. »
    Le but du nouvel entraîneur sera de remettre sur pied une équipe compétitive. « Plus que jamais, Aubel a de l’ambition. Nous pouvons encore mathématiquement décrocher un ticket pour les playoffs », déclare le président Léon Leduc.

    D’un article de MICHAEL SCHOLZE dans LA MEUSE VERVIERS du 27 mars 2017

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Basket
  • Aubel dépasse Raeren au classement et se rassure un peu pour son maintien

    Si la rencontre était bien évidemment importante pour les deux équipes dans le but du sauvetage, elle ne fut toutefois pas trop alléchante. En effet, le premier acte ne permettait pas de se mettre grand-chose sous la dent si ce n’était une action éclair de Bong à la 30e ou une frappe d’Henrotay juste avant le repos.

    C’était, toutefois, plus enthousiasmant après le café. Aubel était plus présent et sur un centre millimétré de Meyers, Diouf parvenait à se détendre impeccablement pour placer un heading im- parable, hors de portée, du portier allemand de Raeren (1-0). Cet enthousiasme et ce regain d’énergie côté herba- ger permettaient à ce même Diouf de doubler l’écart à 9 minutes du terme alors que le stupide 2e carton jaune de Roche, subi 4 minutes plus tôt, avait réduit Raeren à dix… Comme la semaine avant face à Xhoffraix, Raeren terminait encore la partie à 10, mais retrouvait toutefois de l’énergie avec cette tête victorieuse (2-1) du remplaçant Collubry qui faisait mal en cette fin de partie.

    Aubel s’est fait méchamment peur. Remacle était heureux que la partie se termine : « C’est dommage de s’être fait peur ainsi sur la fin, mais j’ai vu un Aubel consistant et qui est appliqué maintenant depuis 4 ou 5 matches (NDLR : c’est même un joli 9/12 pour le moment). On rentre avec une victoire importante. On n’a laissé qu’une occasion à Raeren avant la pause, puis notre adversaire s’est un peu énervé au point de se voir réduit à 10 sur la fin ».

     

    Assurément, le doute s’est désormais installé dans la phalange frontalière. « Ce n’était pas un grand match, mais mon équipe n’a pas su trouver la justesse technique et la vitesse d’exécution nécessaire face à un Aubel qui pressait fort haut », disait Negrin. « À 1-0, on a dû se découvrir, puis est survenue cette exclusion, avec le 2e but qui suit peu de temps après. Collubry a fait une grosse entrée et son but a mis du doute chez notre adversaire. On aurait pu revenir à 2-2, mais je dois faire le constat que beaucoup trop de joueurs ne jouent pas à leur niveau. On tire sur la corde et on va devoir s’en sortir avec ces 13 ou 14 mêmes gars… ». Avec cette défaite, Raeren voit Aubel le dépasser au classement… La situation devient inquiétante et préoccupante chez les germanophones. 

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 27 mars 2017

    Lien permanent Catégories : Football
  • Aubel - Raeren-Eynatten 2-1

    Buts: 65e et 81e Diouf (2-0) et 83e Collubry (2-1).

    Aubel: Beckers; Meunier, Smits, Willem et Van Hoof (91e Gilis); Mutsinzi, Spierts (76e Nijhof), Meyers, Boujjia et Henrotay; Diouf (87e Corteil).

    Raeren: Johnen; Roche, D.Laschet et C.Laschet; Aritz, Mennicken, Cammarata (85e Houbart), Koonen (69e Guyot), Lauffs et Meyer (58e Collubry); Bong.

    Cartes jaunes: Meunier (17e), Willem (24e), Roche (52e), C.Laschet (64e), Mennicken (71e), Lauffs (80e) et Meyers (92e).

    Carte rouge: 77e Roche (2e jaune).

    Arbitre: M. Henikenne.

    Lien permanent Catégories : Football