Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 6

  • Regarder l'Euro à Aubel

    La commission des jeunes du club de foot d’Aubel, en partenariat  avec les cafés «LeBerry»et«La Taverne Aubeloise », diffusera plusieurs rencontres sur un écran géant, installé dans la buvette provisoire du club (l’actuelle étant en travaux). Tous les matchs des Diables Rouges y seront retransmis. De même qu’une rencontre des 1/8e de finale ainsi que toutes les rencontres des quarts, demis et la finale. « Nous souhaitions diffuser l’Euro 2016 à Aubel pour éviter aux Aubelois d’aller jusqu’à Herve ou Battice pour faire la fête », explique François Hansen, l’organisateur. Avant et après chaque match de nos Diables, DJ Sergio et DJ Jacques Franssen mettront le feu. Diverses animations seront prévues. L’entrée sera gratuite.

    Lien permanent Catégories : Football
  • Aubel B - Blegny B

    P3C

    Aubel B recevra la visite de Blegny B ce dimanche à 15 heures

    Lien permanent Catégories : Football
  • Les barrages sont encore possibles pour Aubel

    La dernière journée du championnat sera palpitante pour Aubel, qui a encore une chance d’accrocher les barrages demain. En effet, avec ses 23 points et 6 victoires, l’équipe de Michel Remacle pourrait, en cas de succès face à Dison, dépasser Milanello (26 points - 6 victoires) qui reçoit Raeren. Ainsi, les antagonistes auraient le même nombre de points, mais le club du président Duthoo aurait alors une victoire en plus ! Un match nul de Milmort laisserait Aubel sur le 15e siège du classement et le rétrograderait, sportivement, en P2 ! Michel Remacle veut rester calme avant la quille : « Concentrons-nous sur le match puis après voyons aussi ce que l’administratif décidera. Nous avons déposé réclamation mardi après-midi, oui. Mais je ne m’occupe que du sportif et on sait que recevoir Dison est tout sauf un cadeau. Il y a pas mal de qualité dans ce noyau et leurs primes de match sont bien supérieures aux nôtres. Dison est une belle équipe et qui voudra préparer son tour final. Je ne m’attends à aucun cadeau. Aubel a envie et est motivé pour se sauver. On ne lâchera rien et on voudra rentrer en fin de match avec le sentiment d’avoir tout donné, tout essayé. J’espère cette fois, que contrairement encore à la guigne qui s’était abattue sur nous dimanche passé à Stockay, le brin de chance, le petit coup de pouce tombera cette fois de notre côté. De toute façon, on devra aussi voir ce qu’il se passe ailleurs car nous n’avons pas notre sort entre les mains... »

    PAGO dans LA MEUSE VERVIERS du 23 avril 2016

    Lien permanent Catégories : Football
  • Dison va jouer sans arrière-pensée

    Qui de Raeren (à Milanello) ou de Dison (à Aubel) va terminer cinquième de la série ? Actuellement, ce sont les Stadistes qui tiennent la corde (46 points et 12 victoires) alors que Raeren est en embuscade avec 3 points de moins mais avec une victoire de plus (13) ! Un succès de Raeren conjugué à une défaite de Dison inverserait alors les image.jpegplaces au classement... Sachant que le 3e classé (actuellement Warnant, mais pas définitif) accueillera le 6e classé et que le 4e (Herstal) accueillera, quant à lui, le 5e à La Préalle. Du côté de Raeren, Serge Hauseux était très clair : « On veut terminer à la 5e place et on va à Milmort pour gagner, en étant motivé et pour rester dans une bonne dynamique en vue du tour final. Et puis, notre mentalité fait que l’on veut terminer la saison en beauté. » Aubel ne s’en plaindra pas, mais Ummels était aussi très clair : « On va jouer pour gagner, mais je ne prendrai pas de risque avec certains gars de mon noyau. Mais j’ai une équipe, un noyau de P1 à disposition. Je ne fais pas de calculs, ni de cadeaux. On va jouer normalement et pour préparer le tour final. Je suis très déçu que Tilleur ait lâché son match à... Raeren dimanche passé. Il a fait tourner son noyau, cela n’avait pas été le cas quand ils étaient venus chez nous... » Mais Ummels sait que ça ne sera pas aisé demain : « Aubel avait fait un bon match à l’aller (1-0). C’est un bon bloc, bien organisé et qui est difficile à bouger. En plus, ils jouent leur peau. »

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS DU 23 avril 2016

    NOYAUX

    Aubel : L. Beckers, Malta, Pesser, Corteil, Dortu, Theunens, Nagui, Crisigiovanni, Hardy, Mutsinzi, Galere, Meunier, Charbon, Baltus, Loozen et X.

    >Pas de suspendu, ni de blessé. Un 16e homme sera désigné après l’entraînement de ce matin.

    Dison : Fortemps, Dessaucy, Volont, Troisi, Campolini, Bartholome, Yema Shongo, Limbourg, Mosca, Sebastiao, Nito, Clos- set, Tossings, Smitz et Saie.

    >Fortemps (contracture ischios) retrouve sa place dans les buts, mais Ayed ne retournera pas dans les buts de la P2 puisqu’il s’est blessé jeudi à l’entraînement.

    Arbitre : M.Cheslet.

    Match : dimanche à 15h.

    Lien permanent Catégories : Football
  • « Ennemi public » tourné à Val-Dieu

    A VOIR À LA TÉLÉ 
    L’abbaye de Val-Dieu est la star de la série « Ennemi public » produite et diffusée par la RTBF. Dans la fiction, il ne s’agit bien sûr pas de l’édifice religieux situé sur la commune d’Aubel mais bien d’une abbaye dans un village fictif. Mais c’est bien là que se retire un tueur d’enfants qui a purgé sa peine. Une histoire qui rappelle inévitablement celle de Michèle Martin qui avait été accueillie dans un couvent à sa sortie de prison. Pour Léon Stassen, président du CPAS d’Aubel et patron du petit resto de l’abbaye de Val-Dieu, il n’y a aucun problème avec ça. « C’est un feuilleton. Qu’on filme à Val-Dieu ne veut pas du tout dire qu’il s’est réellement passé quelque chose là-bas. Je pense que c’est une belle publicité ». Et même si certains peuvent critiquer l’intrigue, l’important est qu’on parle de Val-Dieu «en bien ou en mal, tant qu’on en parle, c’est ce qui compte ». Le lieu est encore trop méconnu pour Léon Stassen, surtout des gens de la région. Pour avoir nourri toute l’équipe durant le tournage, il se réjouit de regarder la série ce dimanche 1er mai, « pour voir si on s’y reconnaît ». Y.F. dans LA MEUSE VERVIERS du 23 avril 2016

    Lien permanent Catégories : Val-Dieu