Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Affaire Ster : Malmundaria tient à réagir

    P1

    Le RFC Malmundaria tient à réagir officiellement aux déclarations publiées dans La Meuse Verviers de ce 26 avril 2016 (et reprises sur ce blog) formulées par un dirigeant du club de Ster et relatives à la plainte déposée pour non qualification du joueur Philippe Richard, aligné lors de deux rencontres de P4 initialement remises.
    Le RFC Malmundaria tient tout d’abord à préciser que Philippe Richard ne fait pas partie, comme affirmé par le dirigeant de Ster, de son Conseil d’Administration. En outre, le club de Ster n’a jamais contacté Malmundaria pour obtenir l’autorisation d’affilier Philippe Richard, autorisation qu’il n’avait d’ailleurs pas à obtenir. Très sportivement, le joueur a personnellement contacté le club malmédien qui n’a pas tenté de l’inf luencer dans sa décision, ceci dans le même esprit sportif. Bien entendu, il appartenait au club de Ster de s’assurer de la qualification du joueur pour chacun des matches à disputer, précaution qui n’a visiblement pas été prise. C’est précisément le fait d’avoir aligné le joueur en non- respect du règlement de l’Union belge qui fait l’objet d’une réclamation en bonne et due forme.
    Par ailleurs, le RFC Malmundaria précise qu’il ne met nullement la bonne foi du club de Ster en cause.

    Lien permanent Catégories : Football
  • La buvette d’Aubel enterrée

    Vendredi, ce sera fête avant le début, le 2 mai, des travaux des nouvelles installations Aubel a disputé dimanche dernier, face à Dison, son tout dernier match officiel avec sa buvette. Dès le 2 mai prochain, les pelles mécaniques vont tout raser pour faire place à une infrastructure beaucoup plus moderne. Les Aubelois vont même enterrer leur buvette actuelle ce vendredi 29 avril en soirée puisqu’ils organisent un enterrement très... festif ! Cette buvette qui avait été construite dans les années 50 et qui a vécu pas mal de choses, dont la fameuse épopée en division 3, va disparaître pour faire place à un nouvel outil de travail attendu depuis longtemps par le club aubelois.

    Marc Van Hoof, comitard aubelois nous a donné quelques précisions sur ce long chantier. « Enfin, nous allons enfin commencer ! On en parle depuis 6 ans et cela va enfin voir le jour. On a même dû tout redessiner car l’année dernière, le délai avait été dépassé. Mais, c’est une certitude désormais, on commence à démolir le lundi 2 mai prochain ». Puis de nous rappeler ce que comportera cette nouvelle infrastructure.

    « Le bâtiment sera peut-être un bon mètre plus haut que l’actuel. Mais il sera prolongé de 10 mètres vers notre terrain synthétique. Seulement, on va creuser plus profond car 8 vestiaires joueurs et 4 vestiaires arbitres s’y trouveront. On rentrera sur le terrain par le côté. Les vestiaires actuels seront maintenus durant une saison car les travaux vont durer un an. Ils laisseront place alors à un espace parking pour le site. La buvette qui aura une vue sur les 2 terrains disposera aussi d’une cuisine, de toilettes, d’une salle de réunion et peut-être d’un espace VIP ». Mais l’ancien gardien du Lyra ne pouvait encore savoir si Aubel jouera les prochains barrages (encore à confirmer pour le tour final si pas d’action en justice du côté de Ster) sur son terrain A ou sur le synthétique. « Une autre entreprise va s’occuper des égouts et devra passer sur le terrain A, mais on aura seulement plus d’info cette semaine de la part de la commune qui est le maître d’œuvre », concluait notre interlocuteur. Mais le matricule 2816 a déjà prévu une grande buvette sous un chapiteau qui se trouve déjà sur le parking du terrain synthétique.

    « Il servira de buvette tout au long de la saison prochaine, mais sera aussi déjà accessible lors du prochain tour final Play-Down (avec les P2). C’est également à cet endroit que se déroulera l’EUROBEL lors du prochain championnat d’Europe en France en juin et juillet prochains. Nous y organiserons la retransmission des matches de Diables Rouges et d’autres de la phase finale ».

    Bref, à Aubel, on risque de ne pas s’ennuyer en attendant la nouvelle buvette !

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 27 avril 2016

    Lien permanent Catégories : Football
  • Encore un week-end très aubelois au kin-ball…

    Ce samedi 23 se jouait le test match désignant la dernière équipe qui monterait en D1 la saison prochaine.
    L’équipe des K-Ribou de Bruxelles, avant-dernière en D1, rencontrait l’équipe de Bruxelles 4 et d’Aubel 3 respectivement 2è et 3è de D2.
    Au terme d’un match très disputé, ce sont les aubelois qui remportaient le match et se qualifiaient pour la D1.
    L’équipe 1 d’Aubel est déjà en D1, l’équipe 2 vient de gagner le championnat de D2 et monte en D1, voici que l’équipe 3 gagne également son ticket pour la D1… Les 3 équipes aubeloises se retrouveront au sein de l’élite du kin-ball belge la saison prochaine….

    image.jpeg

    Dimanche 24, le club d’Aubel organisait son traditionnel tournoi de fin de saison pour les jeunes.
    Le tournoi kidibul de kin-ball a rassemblé une bonne centaine de joueurs venus de nombreux clubs belges.
    Et là aussi, nos couleurs se sont magnifiquement bien défendues.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Kin-ball
  • Le centre culturel d'Aubel se redynamise !

    Il compte une nouvelle équipe et un nouveau président. La volonté est de remettre la culture à l'avant-plan. La preuve avec une boîte à livres inaugurée samedi matin place Albert, en plein coeur d'Aubel. Un appel à la lecture qui lance la nouvelle saison culturelle !

  • Quand les Sterlains « transfèrent » Maître Misson

    Ils s’offusquent aussi des propos de D. Petitjean

    Une certitude : les Fagnards ne sont pas prêts à quitter la P1 sans avoir défendu leur cause jusqu’au bout. Il semble d’ores et déjà acquis que le championnat va jouer les prolongations.

    image.jpegAprès une prise de bec haute en couleur avec le manager de Huy, Raphaël Acunzo a créé la sensation en annonçant que les intérêts de Ster/Francorchamps seront défendus par Maître Misson, en personne. « Ce choix prouve à suffisance notre ferme volonté d’aller au bout du bout. Il est clair que nous ne lâcherons rien et que l’on est sans doute parti dans une procédure d’assez longue haleine. Depuis trente ans, notre club est géré en bon père de famille. Nous estimons que nous nous sommes sauvés sur le terrain et le fait d’avoir aligné Andrien lors des deux matchs contestés n’est absolument pas une tricherie de notre part. Il se fait que nous – qui venons de la P3 – découvrons le monde de la P1 qui n’est vraiment pas celui des Bisounours. »
    Selon le dirigeant sterlain, le célèbre avocat liégeois ne devrait pas être présent, jeudi, au CP. « Il n’est pas utile qu’il se déplace pour l’occasion car, quelle que soit la sentence, un des parties concernées ira en appel. Disons qu’il supervisera la décision du CP puis adaptera sa stratégie de défense. À ce propos, il a déjà remarqué des anomalies relatives à la réglementation très spécifique régissant l’affiliation d’un gardien. » Faut-il ajouter que l’on n’est pas sorti de l’auberge ?
    Notre interlocuteur s’offusque également de l’attitude adoptée par Didier Petitjean, le manager-général.
    « Lors d’une interview parue dans vos colonnes, il ne se contente pas d’exposer les faits, il prend carrément position en faveur des plaignants. Il s’institue en juge et partie. Il a dépassé le cadre strict de la mission pour laquelle il est rétribué. Nous sommes choqués par son comportement à sens unique. » Et de révéler une autre « joyeuseté » de ce double dossier. « Nous sommes aussi attaqués par Malmedy suite à la titularisation de Philippe Richard avec notre P4. Il faut savoir que nous avons eu l’autorisation du comité de Malmedy qui a ensuite déposé plainte contre nous. Or, P. Richard fait partie du comité de... Malmedy. »

    En s’octroyant les services de celui qui est l’origine de l’arrêt Bosman, le comité fagnard ne met-il pas ses finances en péril ? Le président Michel répond par une autre question : « Une descente imméritée en P2 ne mettrait-elle pas encore plus le club en péril ? ».

    MICHEL CHRISTIANE dans LA MEUSE VERVIERS du 26 avril 2016

     

    Lien permanent Catégories : Football