Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aubel préfère l'AIS pour les logements sociaux

Capture d’écran 2021-09-06 à 08.05.11.pngLa mixité sociale est censée favoriser le vivre ensemble. Mais on ne l’entend pas partout de la même oreille. Ainsi, les statistiques des logements relevant de Logivesdre, de Nos cités ou du Foyer malmédien, révèlent des grands écarts abyssaux. Jusqu’à 87 fois plus de ménages vivent dans de tels logements, à Dison qu’à Jalhay.

Une page d'Yves BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 6 septembre 2021 concernant les écarts énormes entre les communes de l'arrondissement de Verviers.

Les commentaires sont fermés.