Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

SÉVERINE EST COIFFEUSE

Capture d’écran 2021-01-24 à 08.38.43.pngLes salons de coiffure devraient rouvrir le 13 février prochain si l’intensité de l’épidémie continue d’évoluer favorablement comme c’est le cas depuis le début de l’année. Une décision définitive sera prise le 5 février, lors du prochain comité de concertation.

Cette réouverture hypothétique de métiers de contacts serait assortie d’un certain nombre de conditions. Comment s’en sortent les coiffeurs dans tout ça ? « Pour une fois qu’on reçoit une bonne nouvelle, je n’arrive pas à m’en réjouir. Les conditions imposées semblent assez strictes, surtout par rapport à celles imposées aux autres professions », nous dit Séverine Broca qui tient son salon de coiffure à Aubel.

D'un article de BAPTISTE CAMPANILE à lire dans 7DIMANCHE du 24 janvier 2021.

Les commentaires sont fermés.