Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Boutique fermée à Aubel

Capture d’écran 2020-03-17 à 08.43.17.png« Suite à une longue réflexion, nous avons décidé de fermer les portes de notre boutique temporairement, le temps que la situation s’améliore. » La boutique Plaisir d’offrir, un concept store proposant bijoux, sacs, accessoires, chaussures, vêtements à Aubel, a pris une décision courageuse et responsable dans le cadre de l’épidémie de coronavirus.

« En fait, on s’est dit qu’on ne souhaitait pas mettre en danger la santé de notre personnel et de nos clients. Parce qu’en laissant le magasin ouvert, on risque une contamination potentielle », expliquent Tom Delville et sa maman Christine Hubert, la patronne. « Puis on a aussi voulu fermer par solidarité envers nos confrères de l’Horeca qui ont été contraints de fermer purement et simplement. C’est une manière pour nous de nous soutenir tous ensemble en tant qu’indépendants. C’est tous ensemble que nous vaincrons ce fléau ! »

La réouverture de la boutique physique dépendra de la durée de l’épidémie chez nous. « On compte fermer jusqu’à ce que la situation s’améliore et que la menace soit éradiquée. Je pense que c’est le moment de se serrer les coudes. Si les ministres ne prennent pas la décision de fermer les magasins non-alimentaires, on le fait », sourit l’Aubelois.

Sa boutique reste néanmoins en activité durant cette période particulière avec des commandes à distance possibles. « On avait déjà mis en place un service de livraison à domicile. Des moyens comme Facebook et internet nous permettent de poursuivre notre activité en parallèle », précise Tom Delville.

A.F. dans LA MEUSE VERVIERS du 17 mars 2020

Les commentaires sont fermés.