Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le buteur aubelois a encaissé trois buts

Beckers blessé, Christophe Charbon a joué la 2 e mi-temps dans le but d’Aubel et s’est bien amusé

Capture d’écran 2016-10-11 à 07.35.22.pngD’habitude, c’est lui, Christophe Charbon, qui met les buts à Aubel. Mais cette fois- ci, c’est lui qui les a… pris ! Parce que le buteur Christophe Charbon a défendu les perches d’Aubel à Stockay en seconde mi-temps…

Aubel se déplaçait dimanche dernier à Stockay, le leader actuel de Ferodo One League et comme d’habitude, c’est le portier, Laurent Beckers qui défendait les buts aubelois. Mais le pauvre, à 2-0, est entré en contact fortuit avec son défenseur, Dorian Meunier. Le genou de ce dernier a percuté la tête du gardien aubelois. Laurent s’est relevé… groggy, a poursui la partie, alors commis un penalty aussi stupide qu’inutile, puis concédé un 4e et dernier but, tout aussi spécial avant le repos…

Michel Remacle, qui reprend très rarement un 2e gardien, se retournait alors vers son banc pour demander qui était capable de poursuivre la rencontre dans les buts. Et Christophe Charbon de prendre, à nouveau, ses responsabilités. Il enfilait les gants pour relever le défi.

« Autant servir le club jusqu’au bout », nous signalait-il sur un ton humoristique. Et de revenir un peu plus sérieux. « Quand Laurent s’est blessé, je me doutais que cela ne se passait pas bien pour lui. On avait encore pris 2 buts tout aussi stupides et surprenants de sa part et puis, au repos, il ne savait même pas quel était le score de la rencontre ! Il souffrait d’une commotion et ne pouvait plus poursuivre la partie. J’ai donc été dans les buts pour les 45 dernières minutes ». Et le citoyen de Hombourg de nous expliquer ce match pour le moins très particulier : « C’est une première pour moi en équipe première. J’avais déjà évolué à ce poste durant une dizaine de matches du temps où j’évoluais en scolaires car le gardien à l’époque s’était blessé et nous n’avions personne d’autre. Mais à Stockay, c’était particulier à plus d’un titre. Primo, c’était chez le leader de la série. Ensuite, nous étions à 10 puisque Theunens s’était fait exclure en début de rencontre . Et enfin, vous connaissez la terrible force de frappe de Stockay… »Capture d’écran 2016-10-11 à 07.41.09.png

Et malgré tout cela, le chauffagiste aubelois ne s’en est pas trop mal tiré. « Franchement, je me suis bien amusé ! Je n’ai pris que 3 buts et c’était, chaque fois, des face-à-face... Cela dit, j’ai eu 2 ou 3 belles sorties aériennes. J’ai remporté aussi un duel en un contre un et puis, je suis même sorti de la tête. Stockay n’a jamais desserré l’étreinte. Aubel a joué avec, c’est notre philosophie cette année. Mais contre tout attente, nous n’avons pas fait un mauvais match. A 0-0, nous aurions pu mener ». Christophe sait qu’il va se faire chambrer sur le net car une photo, prise par le T2, circule à ce sujet. On ne sait pas encore s’il va terminer ou non sa carrière dans les buts aubelois… 

PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 11 octobre 2016

Lien permanent Catégories : Football

Les commentaires sont fermés.